Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le par François

Bonjour à tous,

La tournée des collégiens en Terre Sainte est encore loin, cependant, à ce jour, vous devriez tous avoir transmis une copie du passeport de votre enfant et une attestation de sortie du territoire, accompagnée de la copie du justificatif d'identité du signataire.

Cette copie de passeport est indispensable pour la bonne inscription de l'identité de votre enfant sur le billet d'avion, une erreur d'orthographe ou d'ordre des prénoms entraînant un refus d'embarquement de celui-ci le 15 juin. Tout simplement !

Vous avez tous déjà payé un premier acompte de couverture du prix du billet d'avion.

Un appel va être fait ces jours pour le deuxième acompte permettant de pré-réserver les lieux d'habitation sur place, ainsi que de payer l'assurance annulation-rapatriement.
Vous pouvez d'ores et déjà le faire en suivant ce lien :  https://www.helloasso.com/associations/les-petits-chanteurs-de-lyon/evenements/inscription-terre-sainte-2-3-15-au-26-juin-2020

Il y aura quatre lieux d'accueil pour vos enfants :
- à Bethléem, au centre d'accueil Mourad Resort :  https://www.murad.ps/
- à Bethléem toujours, dans les familles des petits chanteurs Amwaj,
- à Nazareth, au centre d'accueil de la communauté du chemin neuf :  https://il.chemin-neuf.org/fr/accueil/ou-nous-trouver/abuna-faraj-pilgrim-house
- à Jérusalem, au centre d'accueil du secours catholique :  https://www.secours-catholique.org/la-maison-dabraham-a-jerusalem

Nous vous rappelons enfin la venue du chœur Amwaj du dimanche 1er mars au soir au jeudi 5 mars matin. Il manque encore de nombreux logements pour les enfants. Comme les deux chœurs ont le même nombre d'enfants, ce ne devrait pas être trop difficile de trouver des familles d'accueil pour ces 4 nuits. Merci de vous signaler de toute urgence auprès du secrétariat des Petits Chanteurs.

Voir les commentaires

Publié le

Jeudi 12 avril

Ce matin, nous nous réveillons le cœur encore imprégné des émotions de la veille : la beauté des chants, la douceur des visages, les étreintes chargées de mots affectueux, de sourires et parfois de larmes.
Bref, cette belle unité construite sur nos différences qui nous a permis de braver des murs bien visibles mais aussi plus symboliques comme le mur de la langue, des coutumes, de nos préjugés... 

Après un petit déjeuner copieux pour les uns, frugal pour les autres, nous chargeons nos valises et quittons Jérusalem pour nos trois dernières ''stations''.

Tout d'abord l'église de la Visitation, petite chapelle aux fresques épurées retraçant la visite de Marie à sa cousine Elisabeth, la venue de Jean Baptiste et du Christ et le massacre des Saints Innocents.
Nous nous rendons ensuite à l'église de la nativité de St Jean-Baptiste pour une messe. Nous bouclons la boucle : partis de la Cathédrale st Jean/Jean Baptiste de Lyon, nous remontons les siècles en chantant notamment le ''ut queant laxis'', cependant avec un supplément d'âme bien que les voix et les corps soient fatigués.

Après un repas italien nous rappelant la proximité de notre retour, nous nous dirigeons vers Abu Gosh, lieu présumé des disciples d'Emmaüs.

Le Père Jean-Baptiste nous relit ce passage biblique, s'ensuit alors un temps d'échange.
Chacun à sa manière verbalise le moment de cette tournée qu'il a préféré mais aussi ce qui l'a questionné.
Les témoignages se succèdent, tous aussi beaux et singuliers les uns que les autres...
Ce moment au combien émouvant et beau ne semble pas vouloir s'arrêter à l'image de notre séjour en Terre Sainte.
Le temps suspend son vol, chacun prend davantage encore conscience de la richesse musicale, spirituelle et humaine de ces moments vécus en soi, avec les petits chanteurs et avec le choeur Amwaj. Nous les emportons tous avec nous avec le désir de prolonger ces moments en juin inch'Allah

Emilie

 

Un point sur l'aspect financier :

Prestation

Coût

Logement

3 788 €

Avion Transavia

7 315 €

Assurance annulation

711 €

Transport bus

2 110 €

Honoraires guide

1 000 €

Entrées musées

315 €

Repas - Boissons

1 145 €

Pourboires - Dons - Messes

442 €

Nuit au désert

1 000 €

  

Coût total

17 826 €

Coût individuel moins 2 invités (Père Jean-Baptiste et Thibaut)

990 €

Voir les commentaires

Publié le

Jeudi 12 avril

Jour de retour vers nos familles.
Nous visiterons le lieu de l'enfance de Jean-Baptiste, et donc, de la visitation de Marie à sa cousine.
Puis, après un solide déjeuner, nous verrons un des sites présumés d'Emmaüs, pour un dernier envoi.

L'avion part à 20:30 et arrive à Saint-Exupéry à minuit 10 au terminal 1B.
J'espère que tout le monde s'est organisé pour venir chercher les jeunes...

Voir les commentaires

Publié le

Mercredi 11 avril

Avant dernière journée avant le départ.
La fatigue se fait ressentir mais l'envie de partir ne se pointe pas le moins du monde.


Ce matin, nous avons visité l'esplanade des mosquées, ancien emplacement du temple, porteur de toute la complexité historique de la ville puis le mur des lamentations, dernier vestige de ce temple, lieu de prière qui nous en a plus appris sur la façon juive de prier.


Après le pique nique la sieste et le café dans un foyer du chemin neuf, nous avons appris qu'il était impossible pour le chœur amwaj de nous rejoindre à Jérusalem pour le concert.


Qu'à cela ne tienne, nous avons foncé vers Bethlehem pour la dernière répétition et le dernier concert avec les palestiniens.


Puis est venu le moment de leur dire au revoir ; il a été très émouvant mais toujours dans la même joie, le même enthousiasme qui fait le cœur de ces choristes.


Nous nous endormons donc pour la dernière nuit du séjour à la maison d'Abraham, avec l'impatience de retrouver les enfants en juin

Paul-Emile

Voir les commentaires

Publié le

Mardi 10 avril

Après s'être immiscé pendant une nuitée sous tente dans la peau d'un bédouin, nous nous réveillâmes à 5h du matin.
Nous sommes partis pour une heure de marche en silence dans la nuit fraîche afin d'observer le lever du soleil depuis un sommet.

 

Nous sommes redescendus dangereusement mais sûrement, accompagnés par notre guide du coin, sur un sentier escarpé.
Nous avons pris un petit déjeuner typique sous tente, avec du fromage de chèvre, des œufs, des légumes, et de grandes crêpes.
Nous avons regagné le car pour nous diriger vers le monastère saint Georges.
Ce lieu est une oasis de paix.
Malheureusement, la promenade a été écourtée par la pluie, qui ne cessa qu'en milieu d'après-midi.
Le car nous alors reconduit à la maison d'Abraham, où nous logerons jusqu'à la fin du séjour.


Après le repas, nous sommes allés visiter la citadelle de David, qui comme son nom l'indique, correspond au palais d'Hérode.
Ce lieu est aménagé en musée qui retrace l'histoire de Jérusalem.
Nous nous sommes ensuite baladés dans les souks de la ville.
Nous avons rejoint l'église Saint Anne afin de se produire devant les pères blancs et quelques visiteurs pour une demi-heure musicale.
Enfin, nous avons regagné nos appartements, et avons partagé un repas.

Nicolas & Co

 

Voir les commentaires

Publié le

Lundi 9 avril

Nous avons tristement quitté nos familles après quatre merveilleuses nuitées. Le car nous emmena vers la mer morte.
 

Nous nous arrêtâmes sur les rives du Jourdain où nous avons pu vivre une démarche de foi.


 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes ensuite allés visiter à Qumran les ruines d'une secte antique, les Esséniens.
Ces derniers ont rédigé les manuscrits que nous avons pu voir au musée d'Israël.

Nous avons par la suite déjeuné au restaurant du lieu, avec vue sur la mer.


Nous sommes ensuite descendus sur une plage de la mer morte (-420 m d'altitude) pour nous y baigner.
Nous nous sommes aussi enduits de boue !


 

Après cette baignade fort revigorante, le car nous emmena à Ein Gedi.
Ce magnifique parc animalier est le lieu correspondant au Cantique des cantiques, ou encore à la fuite de David (poursuivi par Saül).


Enfin, nous sommes allés au campement d'une tribu bédouine.
Nous avons pu nous prendre des rafraîchissements et discuter de leur situation.
Quand vint l'heure du repas, nos hôtes ont déterré un plat de poulet qui cuisait dans le sol.
Nous avons enfin eu un temps d'échange par groupes non mixtes.

Nicolas & Eléonore

 

 

Voir les commentaires

Publié le

Dimanche 8 avril

Ce matin, nous avons visité une très belle ville du nom de Bethléem.
Nous avons tout d’abord longé le mur de séparation entre l’état d’Israël et l’état de Palestine.


Un mur de béton gigantesque et colossal, surmonté de barbelés et rempli de graffitis, certaines fois, ceux de célèbres graffeurs comme Banksy.
Nous avons ensuite célébré une messe dans une communauté de 4 sœurs bénédictines melkites (appartenant à l’Église Grecque-catholique ).
Le midi, nous avons déjeuné dans un restaurant et avons goûté aux spécialités locales.
L’après-midi, nous avons répété le concert à l’auditorium du camp de réfugiés des Palestiniens.

A 17h, le concert a démarré.
Un moment inoubliable et magnifique peuplé de bons moments, inoubliables et marquants.

De Théo.

Demain soir, c'est nuit au désert.
Pas bien sûr que les bédouins disposent du Wifi.
Il vous faudra sans doute patienter jusqu'à mardi midi pour avoir photos et nouvelles.

Voir les commentaires

Publié le

Samedi 7 avril

Ce matin, nous avons fait une répétition avec le chœur d’Hébron, très enthousiaste comme à son habitude, pour retravailler en détail les pièces du concert de dimanche afin d’améliorer notre prononciation.


Nous avons ensuite pique-niqué au soleil en compagnie de la joie et des rires des enfants palestiniens.
Nous avons terminé la journée par une répétition au complet, pour perfectionner les textes et les phrasés de chacune des œuvres et, ensuite, rentrer chez nos familles d’accueil et prendre une bonne douche méritée après cette journée, certes éreintante mais néanmoins très enrichissante.

Clothilde, validé par son conseil.

C'était donc une dernière journée de travail en commun avec les enfants d'Hébron seulement, le matin, et l'ensemble des chœurs l'après-midi, les enfants de Bethléem terminant l'école à midi.


Le tout, à nouveau au centre Girhass.

Voir les commentaires

Publié le

Jeudi 6 avril

Le retour de Paul-Emile sur sa journée d'hier :

Aujourd'hui, deuxième jour de répétition avec le chœur Amwaj, cette fois-ci au complet.
Les enfants sont géniaux : très enthousiastes motivés à l'idée de chanter.
On a pu danser, chanter, faire des bras de fer avec eux et passer encore une fois un super bon moment en mangeant des falafel aux bassins de Salomon.


Après cela, on a échangé nos "savoirs" : ils nous ont aidé dans notre prononciation de l'arabe tandis qu'on leur apprenait quelques bases de solfège. Puis retour dans les familles pour des repas toujours nombreux, copieux et délicieux.

La journée de répétition s'est déroulée au Convention Palace de Bethléem.
Grandes salles climatisées pour des répétitions par pupitre ou en chœur complet.


L'implication des choristes pour une belle réussite des concerts est belle à voir.

Le retour de nos jeunes sur leur première nuit en famille est bon.

 

Voir les commentaires

Publié le

Compte-rendu un peu tardif, du fait de la difficulté d'avoir un Internet stable.

Ce matin du 6, mon téléphone passe, après avoir égrené toute la nuit les photos !!

Jeudi 5 avril

Les jeunes sont partis ce soir dans les familles d'accueil et je n'ai pas pensé à demander à l'un d'eux le compte-rendu habituel avant leur départ.

Nous avons en effet quitté la Maison d'Abraham à Jérusalem ce matin à 9:30 pour être à l'ouverture du musée historique d'Israël.

Première partie du musée : musée du livre.

Bâtiment très connu, représentant un couvercle de jarre, les fils de la lumière, arrosés de l'eau de la pureté et opposé au mur noir des fils des ténèbres.

Ici sont présentées les fouilles et trouvailles faites à Qumran, suite à la découverte en 1947 des "manuscrits de la mer morte".

Le musée a été construit en 65 et présente ces transcriptions des textes saints, écrites depuis le 10ème siècle avant notre ère, jusqu'au 3ème de celui-ci.

Le manuscrit du livre d'Isaïe, datant de 300 ans avant JC est présenté entièrement déroulé (6,80 mètres de long) dans la partie centrale du musée.

Extrêmement intéressant avec une présentation très respectueuse des différentes religions issues de l'Ancien Testament.

Remontée à l'air libre pour une immense maquette de Jérusalem, juste avant la chute du temple.

Enfin, une troisième partie, dans un musée aux nombreuses salles, tant archéologiques que de présentation de synagogues de divers pays, reconstituées ici, ou de l'appartement parisien de la famille Rotschild transféré ici.

Pour ma part, j'ai parcouru la partie archéologique qui présente l'évolution de la Palestine depuis la plus haute antiquité, jusqu'à nos jours.

Chacun avait en effet 45' de temps libre pour aller de salle en salle à son gré.

Le bus retrouvé à midi nous a mené jusqu'au centre culturel de Ghirass où, après un pique-nique dans les jardins, nous avons retrouvé les enfants palestiniens pour une après-midi de répétition.

Vous verrez dans les photos que quelques accompagnants en ont profité pour s'échapper et visiter à leur rythme la vielle ville de Bethléem et la basilique de la Nativité.

Le départ dans les familles s'est effectué en fin de journée, sans qu'aucun de nos jeunes ne se trouve délaissé.

On sentait une belle envie de recevoir des différentes familles concernées par l'accueil des Petits Chanteurs.

Espérons que nos familles seront à la hauteur de ce bel enthousiasme pour répondre à leur tour à cet échange chaleureux.

Les deux prochaines journées sont de répétition.

Les photos se feront donc plus rares, n'en soyez pas surpris.

Peut-être que nous en profiterons pour aller nous perdre dans certaines rues et retracer par nos photos des lieux que vos enfants n'auront pas eu le temps de découvrir.

Nous tacherons de leur donner une légende pour que vous puissiez aussi participer à cette découverte de la Terre Sainte, vous donnant l'envie, peut-être, de venir un jour, à votre tour, marcher sur les pas de Notre Seigneur.

Voir les commentaires

Publié le

Mercredi 4 avril

Nous avons commencé notre journée avec la visite du Pater Noster avec des "notre père" écrit dans de nombreuses langues et dialectes.

Nous avons célébré une messe au Dominus Flevit avec une magnifique vue sur la vieille ville de Jérusalem.

Nous avons ensuite déjeuné dans le jardin de sainte Anne puis chanté dans cette Église avec une formidable acoustique.

Nous avons ensuite fait le chemin de croix jusqu'au saint Sépulcre.

Puis quartier libre dans la vieille ville de Jérusalem.

Retour à la maison puis délicieux repas suivi d'une répétition !!

Solène et Pierre-Alexis

 

Voir les commentaires

Publié le

Mardi 3 avril

Nous nous sommes éveillés ce matin à 6h30 sous les yeux de Jérusalem toute blanche, encore endormie.

Nous avons petit déjeuner à 7:00 du salé et du sucré.

Lavage de dents et nous voilà partis en car à 7:45 avec une explication sur le conflit israélo-palestinien par notre guide à la sortie de Jérusalem.

Arrêt à Nazareth avec une messe (en français) dans l’église de l’Annonciation avec une coupure d’électricité à la fin.

Petite visite de la maison de Marie et de Joseph puis repas dans la maison du Chemin Neuf sur les ruines d’une maison type de l’époque.

Retour dans le car pour le lac de Tibériade avec de très beaux chants... pour une baignade de nos petits petons dans le lac.

Il y a eu également une visite de l’église des béatitudes sur le mont des béatitudes avec plein de fleurs.

Reretour dans le car pour Capharnaüm dans le but de visiter une ancienne synagogue dans laquelle Jésus aurait prêché la parole.

 

Nous voici maintenant dans les bouchons en attendant le check point.

Clotilde et Nicolas, sur la route 90.

Une synthèse de cette journée avec beaucoup de temps perdu dans les bouchons, et donc, de temps manquant sur les sites.

J'ajouterai cependant une descente à pied du Mont des Béatitudes vers la chapelle de la Primauté de Pierre à Tabgha, au bord du lac de Tibériade, avec à mi pente une pause lecture d'écriture et, un moment fort, la récitation d'un Notre-Père, dans le paysage même où Jésus enseignait les foules.

Demain, nous entrons à Jérusalem!

 

Vous trouverez les photos du jour dans un des index. Ces photos sont telles que sorties de l'appareil, sans tri. Vous voudrez bien en excuser le caractère répétitif ou mal cadré.

Voir les commentaires

Publié le

Lundi 2 avril

Voilà nous y sommes.

Les enfants sont estomaqués par la vue de Jérusalem depuis la terrasse de la maison d'Abraham. Ils s'attardent un peu devant le panorama avant de regagner leurs pénates.

Pas de souci au départ de Saint-Exupéry, où les différents contrôles n'ont pas émoussé notre bien nécessaire patience.

Le Boeing 737 a survolé l'Adriatique, la cote Croate, l'Albanie puis les iles grecques, avec peu de nuages et une vue magnifique.

Le voyage n'a été que de 3 heures 30, mais notre avance a vite été rattrapée par un contrôle à l'entrée israélienne particulièrement long.

Non pas à cause de questions posées, mais d'une foule compacte.

Nous arrivons ici pour la semaine de la Pâques juive, du 31 mars au 7 avril.

Le père Jean-Baptiste que nous avons retrouvé à la Maison d'Abraham, notre logement, confirme une foule dense dans les rues de Jérusalem et l'impossibilité d'accéder au mur occidental.

Les bénévoles de la Maison d'Abraham nous attendaient patiemment pour nous servir un dîner, comme toujours, trop copieux, même pour nos ados!

La parole à Lazare pour sa vision de cette journée :

Arrivée à 10h à Saint EXUPERY.

Passage sans encombre.

Le voyage s'est très bien déroulé personne n'était stressé (à part Lazare).

Les chanteurs jouaient entre eux, c'était très jovial.

L'atterrissage s'est bien passé mais l'attente pour la douane était très longue. Nous sommes finalement arrivés à notre car.

Il est équipé de très bons sièges en cuir très confortables, avec prises et WI-FI. Nous arrivons à 21h à la maison d'Abraham.

 

Demain, journée en Galilée avec un réveil à 6:30 locale (5:30 de Lyon).

Voir les commentaires

Publié le

Lundi, c'est le départ.

Voici les informations les plus récentes pour bien le préparer.

Le rendez-vous est :

Lundi 2 mai à 10 heures
Aéroport Saint Exupéry
Terminal 1B

Vous avez été invité par Patrice à l'événement "Départ Tournée Petits Chanteurs Terre Sainte !"
Proposez vos covoiturages en cliquant sur le lien ci-dessous :
https://www.covoit.net/evenement.html?id=193238zkgv0325n6vcy4bduqn

N'oubliez pas le passeport !

Nous vous rappelons que les bagages sont limités en poids à 15 kg en soute et 8kg en cabine.
Les bagages cabines risquent d'être contrôlés en gabarit et doivent s'inscrire dans un parallélépipède de 55X40X25cm.
Dans le bagage cabine, vous prévoyez de mettre pour votre enfant son casse-croûte de midi, sans eau. Il devrait la boire avant de passer le contrôle sécurité!

Donnez lui 2€ pour s'acheter une bouteille dans la zone post contrôle.

Si tout n'est pas clair, si vous voulez une précision, vous appelez François au 06.62.01.05.05

Voir les commentaires

Publié le

Réunion du 23 mars 2018

Points à voir

  • Redétailler le programme :
    • Visites,
    • Dispositions matérielles, logement, repas,
  • Détailler déroulement des séances de travail, programme de répétition et concerts,
    • Six demi-journées de prévu en travail commun entre les deux chœurs
    • Deux concerts, l'un le 8 à Bethléem, l'autre le 11 à Jérusalem.
  • Relire la feuille trousseau, les habitudes d’habillement, le besoin d’un « sac à viande » pour la nuit dans le camp bédouin, la tenue de concert,
    • Ne pas oublier les partitions, le livret qui sera donné le 31.
    •  
  • Cadeaux aux familles,
    • Ballon de foot, aiguille, pompe, Décathlon
    • Foulards divers : Tissus Terreau rue d’Algérie en liquidation,
    • Savons, vernis à ongles, limes à ongles, mascara, léger et pas cher,
    • Gourmandises diverses sans gélatine, ni alcool,
    • Aucune ne parle français, quelques-unes parlent anglais.
  • Argent de poche, pas grand chose à rapporter, mais 20 à 30€.
    Nous ne le gérerons pas.
    • Bethléem, travail du bois, travail du cuir
    • Jérusalem, dans le souk, foulards, écussons, statuettes, tee-shirt
    • Pas une obligation d'avoir de l'argent de poche !
  • Avion :
    • Départ de l’avion lundi 2 avril à 13 :05,
    • Nécessité d’être à l’aéroport 3 heures avant, donc à 10:00, terminal 1B
    • Covoiturage aller ? Compter 40’ de trajet.
    • Pique-nique dans les sacs, sans bouteille d’eau.
      Prévoir 2€ pour l’acheter en salle d’attente.
      Collation payante dans l’avion.
    • Valise 15kg max. Le surplus sera facturé par la compagnie.
    • Retour le 12 à minuit.
    • Covoiturage retour ?
    • Pour le covoiturage, Patrice Mauchard indiquera comment mettre en place celui-là à partir de https://covoit.net/
      Cela n'empêche pas tout un chacun de se mettre d'accord pour assurer les transferts.

Voir les commentaires

Publié le

Ça y est, tout est pré-réservé pour le voyage en Terre Sainte du 2 au 12 avril 2018 dont vous-même ou un de vos enfants fera partie.
Vous en trouverez ci-dessous un nouveau descriptif suite aux dernières modifications.

Vient le moment des paperasses nécessaires au bon déroulement de ce voyage.

Dans un premier temps, nous aurons besoin de :

- une copie de votre passeport.
Celui-ci doit être valable jusqu'à six mois après le retour, soit jusqu'au 12 octobre 2018, minimum.
Si ce n'était pas le cas, il est à faire renouveler rapidement.
Nous avons besoin, de façon très précise, des prénoms figurants sur celui-ci, sous sanction de rejet à la frontière.
La carte d'identité n'est pas suffisante pour entrer en Israël.
Merci donc de faire passer rapidement une copie scan du passeport du voyageant.

- si celui-ci est mineur, il lui faut une autorisation de sortie du territoire.
Là aussi, scan, accompagné du scan d'une pièce d'identité de l'adulte ayant signé le document.
Le doc est ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1359

- pouvez-vous,en allant sur ce site : https://www.europ-cartes.com/fr/index.php imprimer une attestation d'assistance liée à votre carte bancaire.
Elle indiquera le pays, les dates du séjour et la personne concernée.
Cela nous évitera de prendre une assurance collective assistance/annulation et permettra de couvrir le surplus de coût du billet d'avion qui a pris 5% du fait de notre prise de décision tardive.
Peut-être que votre banque a son propre site d'attestation.
Celle du LCL est, par exemple, ici : https://attestation.mutuaide.fr/lcl/Site/DemandeAttestation4etapes.aspx

- enfin, pour ceux qui ne l'ont pas déjà fait passer, un chèque d'acompte de 340€ sera le bienvenu.
Nous avons, pour fixer les dates, déjà payé 20% du logement et 50% du billet d'avion.

Voir les commentaires

Publié le

Pour ce dernier jour, rendez-vous a été donné aux familles sur le parking du San Gabriel dès 8h00, pour être certain de partir à 8h30.
Et, figurez-vous, nous sommes prêts à partir dès 8h20, en avance sur notre horaire.
Dommage, le chauffeur ne sait pas où il faut aller et ne comprend rien à l'adresse qu'on lui donne. Les indications données au téléphone par les petites sœurs bénédictines de la reine des apôtres, nous permettent d'atteindre enfin le couvent de l'Emmanuel, où des sœurs nous attendent pour nous parler de leur vie, changée il y a déjà 13 ans par la construction du mur de la honte qui a coupé leur accès à Jérusalem.
Sœur Marthe, la supérieure, nous donne un témoignage émouvant et nous explique comment elles ont choisi de signifier la présence de Dieu ici même, contre les avis diplomatiques.
Les question, très pertinentes des enfants, viennent compléter les propos de nos deux religieuses.

Nous passons notre premier check point un peu long à cause des fouilles systématiques des coffres des voitures qui nous précèdent.

Pause suivante à Ein Karem, où habitaient Elisabeth et Zacharie, les parents de Jean le Baptiste.
Nous célébrons une messe dans les jardins de l'église de la visitation, dernière messe de notre pèlerinage, encore sur un site symbolique pour nos enfants de la cathédrale St Jean-Baptiste.

Compliqué de taper ce mot dans l'avion où un grand rabbin fête ses 90 ans, générant un invraisemblable ballet de personnes dans l'avion au couloir si étroit que vous pouvez compter les passages aux coups d'épaules!
Et j'avoue qu'après ces journées passées avec nos palestiniens, le changement d'ambiance est un peu raide.

Après donc, la messe de ce matin, nous redescendons dans le centre du village pour aller déjeuner chez Sévérino, propriétaire du Casa Nova. Sévérino est un moine franciscain, dont il a l'embonpoint, non l'habit, qui est amoureux des animaux et qui est connu, paraît-il, dans toute la Palestine pour la qualité de ses pâtes maison.
Il est vrai que celles-ci sont délicieuses, bien assaisonnées et vraiment abondantes. Les plus grands n'hésitent pas à enfourner deux belles assiettes.
Salade, aubergine et pastèque pour le dessert, comme souvent après tous les repas ici.

Nouvelle route vers Abu Gosh, avec toujours le même chauffeur qui nous fait bien comprendre qu'il est là pour être chauffeur et pas guide, et que c'est à nous de connaître le chemin, plus qu'à lui. Nous lui donnerons quand même un bon pourboire !

Abu Gosh est le lieu présumé de la rencontre de Cléophas et son compagnon avec Jésus, sur le chemin d'Emmaüs. Après avoir raconté les différents évènements récents à Jérusalem, Jésus leur en donne les clefs d'explication et partage avec eux le pain, avant de les laisser annoncer à leur tour la bonne nouvelle.
C'est une belle façon de terminer notre pèlerinage en Terre Sainte.

Les enfants n'ont pas forcément tout compris des lieux que nous avons traversés.
Faites leur raconter ce qu'ils ont compris, relisez avec eux ces journées chargées, avec leurs photos, les documents qu'ils ont, les photos du blog et les vidéos youtube que nous posterons.
Vous les aiderez à mieux comprendre les lieux qu'ils ont eu la chance de découvrir et les évènements dont ces lieux sont le témoignage.

Après Abu Gosh, direction l'aéroport où nous arrivons tôt, mais où la demi-heure d'interrogatoire serré du personnel de sécurité nous débloque enfin l'accès à la procédure d'enregistrement et, finalement, d'embarquement.

Et nous voici à Lyon, après un peu de retard et bienheureux de pouvoir prendre un week-end prolongé avant de reprendre le travail lundi…!

 

Pour fermer cette page, une petite reddition des comptes :

Evènement

Coût

Maison d'Abraham

3 800 €

Avion Transavia

9 685 €

Assurance annulation

1 106 €

Transports Jérusalem, guide et pourboire

3 150 €

Transports Bethléem

570 €

Coût entrées sur sites – Dons lors des messes

640 €

Murad Resort - coûts sur Bethléem

4 030 €

Repas divers et extras  hors pensions

1 640 €

Pianiste accompagnateur

250 €

  

Coût total

24 871 €

 

Etant donné les 5 accompagnants dont trois "gratuits", le coût individuel pour chacun des participants ressort à 754€.

Par ailleurs, nous avons pu, grâce à votre engagement à nos côtés, donner 2.000€ au chœur Amwaj qui nous a demandé de vous signifier toute leur reconnaissance et leur espoir qu'une telle opération puisse se renouveler pour faire avancer la coopération et la paix entre les peuples vivants sur une même terre.

J'espère que cet échange aura marqué les cœurs de nos enfants pour les aider à les faire grandir comme acteurs d'un monde plus responsable.

Nous aurons sans doute l'occasion de réévoquer cet échange avec vous…

Bon retour en famille à tous.

Voir les commentaires

Publié le

Ce soir, un tout petit compte-rendu de rien, n'ayant pas eu le temps d'interviewer les enfants.

 

Ce matin, quartier libre dans les familles.

Ils vous raconteront, mais les expériences ont été très diverses.

Nous nous sommes retrouvés à 14h00 pour la répétition à l'église de l'Annonciation, église paroissiale de Beth Jala.
Petite pause casse-croûte à 16h00, puis concert à 18h30.

L'affluence était correcte, bien que moins relevée que lors des deux concerts précédents.

Eclairs au chocolat et jus d'orange offerts par la paroisse à l'issue du concert, avant retour, pour la nuit, dans les familles d'accueil.

 

Voilà.

J'espère que vous aurez tous bien noté notre arrivée à St Exupéry demain à 23h10.

 

A demain.

Voir les commentaires

Publié le

Puisque vous n'avez pas eu de nouvelles par vos enfants, je vous donne rapidement le programme du jour, pour leur laisser la parole au retour des familles.

Ce matin, arrivée de chez les différentes familles et répétition au centre Girass, lieu habituel de répétition du chœur Amwaj.
Malgré les soutiens actifs du cardinal Barbarin et de monsieur Pierre Cochard, consul général de France à Jérusalem, nous n'obtenons pas le feu vert de jeunesse et sport pour le transfert à Hébron pour honorer le concert prévu au Korean Center.
Nous nous replions donc sur une journée complémentaire à Jérusalem, avec pique-nique au centre Girass, bus jusqu'à la porte de Jaffa pour deux heures à baguenauder dans les vieilles rues de Jérusalem par petits groupes, visite ensuite du musée d'Israël, lieu de conservation des manuscrits de Qumran et de la maquette de la ville telle qu'en l'an 66, avant la destruction du temple par les romains.


Les enfants sont évidemment plus intéressés par les boutiques du souk que par le parchemin du livre d'Isaïe…
Retour ensuite au centre pour une reprise par les familles.

Le séjour dans les familles, justement, voici ce que vos enfants en ont décrit ce matin :

Roxane : on a cru qu'ils disaient "êtes-vous allez à la Nativité" et nous avons dit "oui", alors qu'ils disaient "voulez-vous aller à la Nativité", et nous y sommes retournés ! Deux heures de bouchons pour cinq minutes sur place.
 

On a passé la soirée assis devant le paysage. On a beaucoup mangé. Poulet, frites, glaces, fruits.
 

Benoit : Ils ont acheté un ventilateur exprès pour nous. La dame dort par terre et pourtant c'est pas des juifs.
 

Vers 21 heures, on était devant une piscine et on a regardé les gens se baigner. C'était une piscine pour les hommes.
 

Marguerite : On est arrivés à la maison et la mère nous a proposé de prendre une douche. Ensuite, nous avons diné. Poulet-pommes de terre- oignons- du riz dans des légumes- des gâteaux au fromage- de la salade et du jus d'orange.
Avant le diner j'ai appris à Malak et à Florence à jouer à la bataille.
Ensuite nous sommes restées dans la chambre.
J'ai très mal dormi car j'avais chaud, soif et envie d'aller aux toilettes.
Nous nous sommes levées à 7h30.
Nous avons pris le petit-déjeuner : pain- tomates-concombres-fromage- de la viande et des frites et du ketchup.
Ensuite nous sommes parties.

 

Priscille : On est arrivées et on a rencontré notre famille d'accueil.
Il y a 5 enfants filles, 2 adultes et des oiseaux (3).
La maman est malade.
A 6h15 on a mangé : du pain et du thon.
Ensuite on est allées au supermarché et on a mangé des chips et des Kinder Bueno devant la télé (en arabe).
La nuit on a dormi dans une chambre (la seule), pleine d'autocollants de la Reine de Neiges, de Charlotte aux fraises et de Mickey.
Le matin on ne nous a pas réveillées donc on s'est réveillées à l'heure qu'on voulait.
Voilà c'est la FIN.

 

Le 03/07/17.
Après avoir compté tous les élèves, chacun  est parti dans sa famille.
Laetitia et moi avons pris un taxi pour aller dans notre famille.
La fille du chœur s'appelle Karaman.
Une fois arrivées, on s'est posées puis on a fait un tour dans le village pour aller cueillir des fruits sur les arbres.
Là-bas on a retrouvé la famille de Côme et Martin.
Ensuite, on est retournées à la maison où on a diné.
On leur a chanté quelques chansons.
Après, nous avons appelé une autre qui habite à côté de chez nous et on est allées chez nous.
En rentrant, on s'est couchées car on était fatiguées.

 

Comme moi à cette heure ci!

A demain.
 

Voir les commentaires

Publié le

Débarrassés !

Oups, pardon, je voulais dire que les enfants dormaient ce soir dans les familles palestiniennes.
Et comme je n'ai pas eu le temps de demander un compte-rendu, voici celui que je vous propose ce soir, sans la voix d'un Petit Chanteur.

Ce matin, le rendez-vous au petit déjeuner était valise à la main, à 8 heures.
Dernier petit déjeuner à l'hôtel, avec sucré (confiture, salade de fruit, yaourt, …), salé (légumes, mortadelles, omelette, œuf, …) , graines Kellog's en tous genres, liquides divers, hors chocolat, qu'ils n'ont pas.
Derniers ateliers aussi, toute la matinée, répartis dans les différentes salles du centre. Spirituality, French-Arabic songs, French songs.
Déjeuner au restaurant d'un sandwich/frites et de pastèque.
Les enfants ont fait honneur à ce casse-croûte une fois de plus bien protéiné, et se sont retrouvés à l'accueil pour remercier Leïla, la directrice, avant de monter dans le car qui nous était affecté pour la journée.

Il a fait terriblement chaud à plus de 40° et le chemin goudronné pour aller jusqu'au Champ des Bergers accentuait encore cette impression de chaleur.
Ce site est intéressant parce que montrant une grotte, telle celles que les bergers habitaient il y a 2.000 ans. Le guide a su nous faire entrer dans ce moment de l'annonce à ces gens, sales et sentant le mouton, méprisés des autres hommes et prenant immédiatement le chemin avec leurs moutons pour aller voir cet enfant Sauveur.
Le sanctuaire dominant le site n'avait d'intérêt que pour relever picturalement cette scène.
Retour au bus pour aller en plein centre-ville, visiter la basilique de la Nativité.
Cette fois-ci, nous ne nous sommes pas contentés de la chapelle Ste Hélène, mais sommes allés au plus profond du sanctuaire, nous agenouiller devant l'étoile en vermeil protégeant le rocher de l'étable où notre sauveur est né.
L'occasion d'un temps de prière.


Quelques-uns s'attardent et nous nous retrouvons dans la nef principale de la plus vieille église catholique au monde occupée de façon continue depuis sa création au IVème siècle.
Nef décevante, puisque en travaux, comme vous le verrez sur les photos du jour. En poussant un peu les bâches protégeant le public, nous apercevons les peintures du XIème siècle mises à jour récemment sur certains piliers. Dommage que nous ne puissions pas mieux admirer cet ensemble assez exceptionnel de 44 colonnes du IVème siècle qui donnent une majesté particulière à cet édifice. Nous reviendrons !
Petit tour par l'église de Ste Catherine, du XIXème siècle, accolée à la basilique et porte d'entrée vers l'ensemble de grotte en sous-sol des deux bâtiments.
Le grotte de St Jérôme est donnée comme l'endroit où celui-ci écrivit la Vulgate, à partir de l'année 386, version latine de la Bible des Septante et de textes hébreux.
On comprend bien qu'il se soit installé là, il fait tellement chaud dehors !

Enfin, le moment tant attendu des enfants : la visite d'une usine de fabrication d'objets en bois d'olivier.
Elle nous a été recommandée comme étant tenue par des chrétiens qu'il est bon de soutenir…
Les enfants se laissent aller, en dépensant leurs derniers Shekels, et pas toujours sur des articles de bon goût.
Vous verrez bien.

Après ces emplètes, nous empruntons quelques vieilles ruelles pour rejoindre le car qui nous conduit au centre de Ghirass, lieu de répétition habituel du chœur Amwaj.
Les parents, et aussi et surtout les enfants, y attendent les nôtres avec impatience.
Les enfants appelés partent tranquillement dans les familles demandeuses de Bethléem, à partir d'une liste qui essaye de concilier les souhaits des familles, de notre équipe et des enfants et qui aura pris bien trois heures de réflexion et de changements jusqu'à la dernière minute. Compliqué, mais tout le monde a l'air satisfait.

Depuis 18 heures donc, plus de nouvelle de vos enfants, ce qui est plutôt bon signe !
Nous les retrouverons demain à 9 heures 30 à Ghirass et vous ferons part des premiers retours qui seront, nous le savons, enthousiastes.
Ici, l'accueil n'est pas un vain mot.

A demain.

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog