Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié le

Come A, Eliot, Ferréol et Thomas vous décrivent leur journée.

Réveil à 6h30 pour les garçons pour aller se doucher.
7h00 petit déjeuner délicieux, bonne ambiance.
2 heures de car direction Nazareth.
Messe à la basilique de l’Annonciation, puis maison de St Joseph. C’est une église au-dessus de l’atelier de St Joseph transformé en baptistère avec sept marches pour y descendre.
Traversée par le souk pour aller à l’église synagogale.
Présentation de 2 saintes chrétiennes arabes de Palestine canonisées par le pape François lors de sa venue récente en Palestine.
Synagogue souterraine transformée en église.
Nous avons vu la porte en bronze de la basilique qui reprend l’évangile.
On est allé visiter la grotte de l’Annonciation au moment de la procession de l’Angelus.
On a déjeuné au mont de l’Escarpement avec un plateau repas trop bon.
On reprend le car pour aller au mont des Béatitudes où nous avons chanté la prière du matin.
Nous sommes repartis pour descendre au lac de Tiberiade à une chapelle (multiplication des pains)
Au lac de Tibériade il faisait 46°. Ça brule les pieds.
Nous sommes allés à Tabgha, une église noire où on a trempé les pieds.
On a repris le bus pendant deux heures pour rentrer dîner.

Voilà, c’est moins développé que nos rédacteurs d’hier.
Les photos vous en diront un peu plus.

Capharnaüm


Ce qu’ils ne vous ont pas dit, c’est la sarabande que la moitié du groupe a dansée jusqu’à minuit et demi avant le lever de 6h30.
Ils vont bien…

Sans doute vous raconteront-ils aussi la diversité des paysages avec des champs de bananiers, palmiers dattiers, litchis ou manguiers.
Diversité sur les terres israéliennes.
Pour ce qui est des terres palestiniennes qui ne bénéficient pas de l’eau du lac ou du Jourdain, cette luxuriance n’est pas de mise.

Peut-être auront-ils retenu quelques-uns des textes sur lesquels le père Jean-Baptiste nous a invités à méditer pour prolonger notre contact avec cette Terre Sainte. Vous les trouverez dans l’onglet « Le livret » que j’ai ajouté.
Nous avons prié pour nos familles à la basilique de l’Annonciation, moment de fort recueillement.

Chapeau et bouteilles d’eau sont de rigueur.
Même un petit Coca-Sevenup-Icetea sous les eucalyptus.
Le thermomètre du car n’est monté qu’à 41°, et le vent chaud qui l’accompagne est très asséchant.

Le soir ils mangent de bon appétit. Ce soir, par exemple, une soupe de légumes, une assiette de tomate et choux rouges, un ersatz de steak haché avec de la purée et un flan. Ils font honneur aux plats qui sont pourtant abondants. Peut-être est-ce aussi parce que nous ne mettons pas le pain tout de suite à table !

A demain.

Commenter cet article

Thomas FLUSIN 28/06/2017 21:51

Merci. Nous suivons votre périple avec beaucoup d'émotion !! C'est merveilleux.

Articles récents

Hébergé par Overblog